Imprimer

Missions & Projets du Parc

Écrit par B.Djerad. Publié dans Présentation

     Parmi les missions du parc national de Taza:

  •  La conservation de toutes les richesses en général et de tout milieu naturel présentant un intérêt particulier ;
  •  La préservation du milieu contre toutes les interventions artificielles et des effets de dégradations naturelles.
  •  La sensibilisation et l’éducation à l’environnement.
  •  L’observation et l’étude du développement naturel et des équilibres écologiques ;
  •  La coordination de toutes les études entreprises au sein du parc ;
  •  La promotion des activités de loisir et de détente respectueuse de l’environnement ;

            A ces fins, le PN de Taza peut participer à des programmes de recherche, de développement, d’assistance technique et de conservation du patrimoine naturel, culturel et paysager, de formation, d’accueil et d’animation et adhérer à des organismes compétents en matière de protection de l’environnement, d’aménagement ou de développement durable, de tourisme, de gestion pastorale, de gestion de sites naturels ou d’accueil du public.

Le projet « AMP » du parc

     Les résultats des études biologiques, menées dans la zone marine adjacente au parc, ont démontré la présence d'une grande richesse biologique et écologique du milieu: inventaire de plus de 600 espèces de flore et de faune marines  en plus de la diversité des peuplements, des unités écologiques et des paysages littoraux et sous marins.

Par ailleurs, le PN de Taza, par le bais de sa tutelle, a ratifié, en 2009, une convention de partenariat avec le WWF dans le cadre du projet Med Pan Sud pour l’appui à la création de l’aire marine protégées (AMP) du parc national de Taza.

Les résultats des explorations sous marines menées par les différents experts marins nationaux et étrangers, dans le cadre de ce projet (2009-2013) sont très encourageants pour le classement de la zone.

Toutefois, l’inexistence de règlementations nationales permettant de gérer ce genre d’aires constitue une entrave très importante à soulever par les gestionnaires des aires protégés en Algérie.

 

 

Imprimer

Climat du Parc

Écrit par B.Djerad. Publié dans Présentation

 

 

      Le PN de Taza est de climat méditerranéen de type humide, à hiver tempéré et à été sec, dont les caractéristiques sont les suivants :

  Des précipitations considérables résultant de la proximité des reliefs montagneux des Babors,

  Des pluies d’hiver abondantes provoquant un ruissellement important,

  Une humidité de l’air assez importante et des vents dominants d’ouest.

Il  offre de très bonnes conditions écologiques pour le développement et la conservation d’une importante biodiversité (faune, flore, habitats). Beaucoup de plantes y trouvent les conditions les plus favorables pour se développer.

 

Imprimer

Situation du Parc

Écrit par B.Djerad. Publié dans Présentation

      Le Parc national de Taza est situé dans la partie Nord-Est de l’Algérie, dans les revers septentrionaux de l’Atlas Tallien qui fait partie de la petite Kabylie des Babors, dans le Golf de Jijel.

      Il s’ouvre sur la mer Méditerranéenne par ses 9 Km de côtes (plages et corniche).

 

Imprimer

Statut du Parc

Écrit par B.Djerad. Publié dans Présentation

Un parc national est un établissement public à caractère administratif doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière.

L’organisation administrative des parcs nationaux est fixée par un arrêté interministériel.

Le PN de Taza, créé par le décret n° 84-328 du 03.11.1984, s’étale sur une superficie de 3807 ha. Il est géré conformément aux dispositions des lois n° 84-12 du 23.06.1984 portant régime général des forêts et n° 03-10 du 19.07.2003 relative à la protection de l’environnement dans le cadre du développement durable. Le décret n° 83-458 du 23.07.1983 fixant le statut type des parcs nationaux et l’arrêté ministériel n° 358/SPM/DPPF/88 fixant le zoning et les conditions d’intervention dans le PN de Taza constituent les principaux textes de gestion de ce territoire.

Son importance en matière de diversité biologique, ses potentialités éco-touristiques considérables et son dynamisme lui ont valu le classement de Réserve de Biosphère par l’UNESCO lors de son conseil international de coordination du MAB (Programme sur l’Homme et la Biosphère) qui s’est tenu en Octobre 2004.

Le grand déficit en matière de règlementation spécifique relative aux aires protégées (AP) en Algérie, fait que les parcs nationaux continuent à être régis par d’anciennes lois.

Imprimer

Historique du Parc

Écrit par B.Djerad. Publié dans Présentation

parc national carte delimitation zone limite

 

      Le 28 août 1923 fut la date du premier arrêté gouvernemental de création du parc national de Dar-el-Oued et Taza, modifié par celui du 3 septembre 1927.

      Situé dans la petite Kabylie des Babors, le parc national de Taza avait une superficie de 230 ha, répartie entre les forêts domaniales de Dar-el-Oued, de Guerrouch et des terrains Melks  dépendant ainsi des communes mixtes de l’Oued Marsa et de Djidjelli (ancien nom de Jijel) qui fut un arrondissement de Bougie.

Plus d'articles...