Imprimer

La Flore

Écrit par B.Djerad. Publié dans La Flore

foret gerouche jijel

 

     Flore terrestre 

Plus de 75% du couvert végétal du parc national de Taza est constitué de forêts de chêne liège, de chêne zeen, de chêne afarès, de garrigues et de pelouses.

La richesse en espèces floristique, toutes strates confondues, est reportée à 484 :

05 nouvelles espèces végétales, n’appartenant pas normalement à l’inventaire du parc, ont été rajoutées à l’ancien  listing (414) des espèces, à savoir :

 

    Evax pygmaea (L.) Pers., Evax nain, cotonnière naine appartenant à famille des astéracées (Composées).

        Erica cinerea L., Bruyère cendrée de la famille des Ericacées. 

                 Juniperus oxycedrus  L., Genévrier oxycèdre de la famille des Cupressacées.  

   Quercus coccifera L., Chêne kermès et Quercus ilex L.,chêne vert de la famille des Fagacées.

 

En plus de 65 espèces appartenant à la flore terrestre des îlots de la  bande littorale adjacente au territoire du parc, recensées dans le cadre  de l’étude « Diversité et caractérisation de la flore des milieux insulaires de la région de Jijel » réalisée par l’université de Béjaia (2010).

Toutefois, la richesse globale du parc national de Taza est loin d’être exhaustive ; elle peut croitre en fonction d’études et de recherches plus pointus et raffinées (diversification des sites ou stations d’études, exploration de milieux et de créneaux encore vierges ou non étudiés comme celui des organismes inférieurs  tel que les champignons, lichens, mousses,..).

 

On note que le territoire du PN de Taza a été le sujet de plusieurs investigations et explorations dans le cadre de mémoires de fin d’étude, d’expéditions scientifiques et ou de sorties thématiques de chercheurs et spécialistes aussi bien nationaux qu’étrangers en quête de la découverte et du savoir ;

On peut citer quelques sommités ayant mis en place les premiers inventaires de la flore du parc, en l’occurrence, le défunt et grand botaniste algérien Belouad de l’INA- Alger,..

Les différentes investigations et études* ultérieures n’ont faits que confirmer l’importance de la richesse et les spécificités des écosystèmes explorés  aussi bien terrestres que marins.

(*) : Etudes d’extension du PN de Taza (Labo L’INA, 2002-2007) et les autres études sur la partie marine par (ENSSMAL Ex. ISMAL (Projet medpan sud- PN de Taza, 2009-2013).

Flore marine 

 La flore marine quant à elle est reportée à 193 espèces d’après les résultats des dernières explorations sous marines menées, aussi bien, par des experts nationaux qu’étrangers, dans le cadre du projet MEDPAN Sud (2009-2012);

Parmi les espèces marines remarquables de la zone marine du parc:

- Certaines bryozoaires comme Myriapora truncata, Sertella septentrionali;

- Les poissons: Anthias anthias, Serranus scriba, Conger conger et Muraena helena

- Les cystosaires: Cystoseira amentacea var. stricta et C. sedoides

- L’encorbellement à Corallina elongata

- Le corail rouge, Corallium rubrum

- L’oursin diadème, Centrostephanus longipinus

- Le mérou brun, Epinephelus maeginatus

- La grande cigale, Scyllarus latus

- La nacre épineuse, Pinna rudis

- la gorgone orange, Lophogorgia ceratophyta